ND 1- Pharmacologie fondamentale et clinique de la douleur

Notre objectif général est d'améliorer les connaissances de la physiopathologie de la douleur et du mécanisme d'action des analgésiques afin de participer activement au développement de nouveaux médicaments. Nous avons développé une stratégie de recherche basée sur des observations chez les patients pour optimiser la recherche fondamentale et la rendre aussi cliniquement pertinente que possible (modèles de douleur pour les études physiopathologiques, analyse du mécanisme d'action des analgésiques actuels…). Cette stratégie a fourni des résultats intéressants qui peuvent conduire, au développement de nouveaux produits et à la mise en ÷uvre d'essais cliniques pour valider l'intérêt thérapeutique des nouveaux traitements.

AXE 1: Médicaments analgésiques actuels : mécanismes d'action et modalités de prescription

La première partie de cet axe s'intègre parfaitement à notre stratégie de recherche inverse basée sur l'analyse de l'efficacité des analgésiques de référence et des sources de résistance à certains traitements. Trois thèmes principaux sont développés : L’étude du mécanisme d'action du paracétamol et développement des substrats centraux de la FAAH comme nouveaux analgésiques ; l’étude du mécanisme d'action des opioïdes et le développement d’activateurs des canaux TREK1 comme nouveaux analgésiques et, enfin, l’étude de l'implication du récepteur 5-HT6 dans la résistance de la douleur neuropathique aux ISRS / Inhibiteurs des interactions protéines 5-HT2A-PDZ comme "stimulateurs" des ISRS.

La deuxième partie concerne les modalités de prescription de médicaments analgésiques opioïdes dans le but d'améliorer la qualité et la sécurité de l’utilisation des opioïdes dans la pratique médicale avec : une approche pharmaco-épidémiologique des modalités de prescription et de l'utilisation abusive des analgésiques opioïdes ; la validation interculturelle des versions françaises de deux échelles de dépistage des abus d'analgésiques opioïdes et l’évaluation d'une nouvelle stratégie pharmacologique pour le sevrage des analgésiques opioïdes après échec d'un arrêt progressif.

AXE 2: Nouvelles stratégies dans le traitement de la douleur chronique

La première partie de notre travail porte sur la caractérisation et la validation pharmacologique des activateurs / modulateurs des canaux K2P dans la douleur chronique ; l’évaluation du rôle des canaux TREK et TRAAK dans la douleur induite par des métastases osseuses dans le cancer de la prostate (PCa) et, enfin, l’étude de l'efficacité thérapeutique des activateurs des canaux K2P chez les patients souffrant de douleurs neuropathiques iatrogènes. Elle intègre également l’étude physiopathologique et pharmacologique du rôle des canaux Cav3.2 dans la douleur notamment articulaire et la validation des Cav3.2 canaux comme cibles pharmacologiques de la douleur chronique.

La deuxième partie de cet axe est une véritable évolution dans la stratégie de recherche de la team viscérale qui a pour but d'étudier l'impact de la dysbiose sur la douleur chronique intestinale et sur des pathologies chroniques douloureuses extra-intestinales. L'équipe souhaite étendre son expertise avec le développement de nouveaux modèles post-infectieux intestinaux, cliniquement pertinents, avec lesquels  elle souhaite étudier l'impact de ces infections sur le microbiote intestinal. Enfin, le rôle de la dysbiose est également évalué sur des pathologies douloureuses chroniques extra-intestinales notamment l'arthrite et la migraine